La des vaccins pour mieux comprendre une maladie

 

La biotechnologie est une
fusion entre biologie et technologie. La biotechnologie peut se définir comme
l’utilisation d’être vivants dans le but de développer, modifier ou fabriquer
des produits. L’utilisation des biotechnologies par l’homme date de plusieurs
milliers d’années dans des champs aussi variés que l’agriculture,
l’agroalimentaire, l’environnement, l’énergie, la sante, l’alimentation, la
médicine et le génie génétique. Elles sont par exemple utilisées pour fabriquer
des vaccins pour mieux comprendre une maladie en thérapie génique.

Par exemple ; en utilisant
les processus de fermentation permettant la production de vin, de pain et de
fromage, les hommes faisaient déjà appel à la biotechnologie.

 

La biotechnologie moderne est
un mariage entre la science des êtres vivants et quelques nouvelles techniques
tel que l’informatique, la génétique…

 

Il existe 3 domaines principaux
dans la biotechnologie :

 

–       Les biotechnologies
vertes : se sont
des biotechnologies appliquées à l’agriculture, à l’écologie, a
l’environnement. Par exemple : modifier une plante pour qu’elle produise
des molécules qui repousseront les insectes.

 

–       Les biotechnologies
rouges : se sont
des biotechnologies médicales, on utilise des processus de vivant et non vivant
pour produire des vaccins et des médicaments, par exemple : l’utilisation
des bactéries en insérant dans leur patrimoine génétique une séquence d’ADN qui
va détecter les anticorps tel que protéines.

 

–       Les biotechnologies
blanches :  se sont des biotechnologies industrielles, on utilise des bactéries
pour améliorer des processus industriels. Par exemple : accélérer le
processus de production chimique ans el pétrole.

Quelques aspects
de la biotechnologie sont L’OGM, le clonage et le bébé médicament desquels nous
allons parler par suite.

 

Un OGM, organisme génétiquement
modifié est un organisme vivant ; une plante, un animal, une bactérie ou
bien un virus dans lequel on a modifié le matériel génétique en introduisant
artificiellement un ou plusieurs gènes ou bien selon la technique génie
génétique. « Ces gènes sont soit homologues (de la
même espèce) ou hétérologues (provenant d’une espèce différente) »1

L’introduction de ces gènes a
pour but de produire de protéines (qui entrent par exemple dans la composition
des vaccins) qui donc par conséquence attribuent de nouveaux caractères à
l’organisme modifié qui n’auraient jamais été présents dans la nature, ça a
aussi pour but de tolérer des pesticides ou bien d’améliorer la culture d’une plante et ses
qualités nutritives. Par exemple : l’augmentation de vitamine
A dans le riz.

 

L’histoire des OGM a commencé
il y a 30 ans la 1re bactérie a été transformée en 1973 et le
premier végétal génétiquement modifié est apparu en 1983.

En 1991 et 1994,
on a enregistré dans l’UE 300 notifications de dissémination                 d’organismes génétiques modifiés dans
l’environnement dont lesquels leur culture progresse dans le monde.

23

Figures 1 et 2. exemples d’aliments
génétiquement modifiés

Le terme « clone » désigne un
organisme considéré identique à un autre. En biotechnologie, le clonage c’est
la reproduction des gènes, des cellules ou des organismes en laboratoire pour
but de produire des copies génétiques exactes du gène principal, de la cellule
ou de l’organisme original. On obtient donc un nouvel individu ayant le même
patrimoine génétique que l’individu original, il aura donc la même apparence physique
comme dans le cas des jumeaux.

1 http://www.lesexplorateurs.org/spip.php?article249

2 https://veritas-europe.com/ogm-and-co/

3 https://terre.tv/playlist/ogm